revue de blogs

Publié le

undefined










http://martinefruit.unblog.fr/files/2007/08/collage5.jpg

Malgré l'avis défavorable du Conseil Constitutionnel, on apprend que Brice Hortefeux persiste et signe. Les Sages se sont opposés à la politique du "tri sélectif" des immigrés, mais le ministre de "l'Immigration et de l'identité nationale" n'en a cure, il vient de créer un groupe de travail destiné à réfléchir à une modification constitutionnelle permettant d'instaurer une politique de quotas, auquel participera notamment un ancien secrétaire d'Etat socialiste, notamment un certain Kofi Yamgnane, un Noir alibi de la trempe de Rama Yade, de Basile Boli. C'est toujours mieux d'avoir son "petit noir", ça apporte, paraît-il, une touche de crédit. Décidément, certains sont prêts à tout pour un plat de lentilles. C'est DEGUEULASSE !
On rappelera, ce que les médias aux  ordres ne font pas, que les dérives racistes de l'Etat UMP, au nom de la politique "d'immigration choisie", ont franchi un cap dans la bestialité. Désormais, Brice Hortefeux n'orchestre plus uniquement les dérapages comme ceux sur Thérèse Kodia et  Kadhy Savane. On va plus loin dans la barbarie, c'est à dire que même une femme turque de 89 ans, impotente et vivant depuis huit ans chez son fils à Creutzwald (Moselle), est menacée d'expulsion par la préfecture de Lorraine qui lui a fait parvenir un avis d'éloignement du territoire, rapporte Le Républicain Lorrain (RL) dans son édition de vendredi dernier. Une grabataire peut-elle occuper le boulot des "petits Français de souche" ?  A t-on peur de la retrouver dans les prochaines émeutes à la tête des émeutiers ?
Brice Hortefeux le 22 novembre 2007 à Bordeaux ...
La politique de Nicolas Sarkozy en matière de lutte contre "l'immigration" n'est ni plus ni moins que l'expression d'une fuite en avant qui ne peut que mal se terminer pour la France. Qu'on ne s'y trompe pas, brutaliser une nonagénaire pour grapiller les voix du FN, c'est tout ce qu'il y a de plus abject. Pire, selon l'avis d'expulsion signé le 7 janvier par le secrétaire général de la préfecture de région, Dilber Can, qui souffre d'ostéoporose et a de fréquentes crises d'asthme, mais devra quitter la France le 7 février, comme l'a affirmé Me Franck Colette, l'avocat de la vieille dame cité par le quotidien.Jusqu'où iront-ils ?
Peut-on accepter l'inacceptable parce que Hortefeux doit remplir les charters et  faire du chiffre ? Au nom de la feuille de route de Nicolas Sarkozy, lequel fixe arbitrairement une fourchette de 25 000 "immigrés" à expulser, peut-on expulser Mme Can qui vit depuis 1999 chez son fils, Omer, établi depuis de 25 ans en Moselle, et qui a la nationalité française ?  Cet homme, patron d'une boucherie à Woippy (Moselle), et père de quatre enfants subvient aux besoins de sa mère, arrivée en France avec un passeport ne comportant pas de visa long séjour, qui ne touche aucune aide de l'Etat, ne peut pratiquement plus marcher et est couchée toute la journée. Comme l'a rappelé son fils,
"sa mère ne souhaite une seule chose: terminer sa vie avec nous".
Manifestement, malgré l'avis d'un médecin assermenté par l'administration, qui a stipulé que l'état de santé de la nonagénaire  "nécessitait une prise en charge médicale régulière quelle ne peut pas recevoir dans son pays dorigine", il s'est quand même trouvé des fonctionnaires zelés pour prononcer son expulsion. On comprend mieux comment la France a si facilement basculé dans la collaboration avec l'occupant Allemand, laquelle a conduit aux déportations et à l'extermination des Juifs, Communistes, Tziganes, Résistants..... Comme quoi, l'histoire n'est qu'un éternel recommencement.

A2Z



lundi 21 janvier 2008

37ème semaine de Sarkofrance : la politique de la culotte


Rien n'y fait. Ni les déclarations de voeux, ni la conférence de presse de la semaine précédente, ni les explications pédagogiques devant des ouvriers du Nord. Sarkozy dégringole dans les sondages. Il est la risée des humoristes, et même du New York Times qui s'interroge sur la polygamie de la dame (merci Dagrouik). Président Bling Bling ? Bing bing dans la Présidence ! Un sondage de fin de semaine l'annonce moins populaire que son premier ministre. C'est donc un problème de comportement, et/ou une question de responsabilité.

Nous ne reviendrons pas sur le comportement. En l'espace d'un mois, Sarkozy a grillé son capital de sympathie. Pour des raisons affectives, il a réussi à faire coïncider l'impatience populaire devant l'absence de résultats, malgré sa rapidité volontariste depuis 9 mois, avec une exaspération généralisée, à gauche comme à droite, pour son exhibitionisme Bling Bling. En moins d'un mois, il nous imposé Disneyland (le 17 décembre), les Pyramides (à Noël), Pétra (il y a 2 semaines), Vérone (il y a quelques jours) et bientôt le Taj Mahal. La "diplomatie sans Carla Bruni" est devenue un sujet à L'Ecole Supérieure de Journalisme de Lille ! La politique étrangère du pays est-elle devenue un parcours touristique pour couple d'amoureux ?

Même ses interventions de retour en France sont désormais maladroites. Il va chez les pêcheurs "tous les 3 mois" pour dire "n'importe quoi". Tout au plus, aura-t-il réussi à effrayer tout le monde avec un mysticisme catholique mal placé. La question religieuse serait l'un des deux sujets majeurs, avec le climat, du 21ème siècle. Parle pour toi mon garçon. Pour ma famille, c'est le pouvoir d'achat de mes enfants.

Coté gouvernement, on fait le dos rond. l'ouverture politique a vécu. Besson est chargé du carnet de notes. Le plan anti-glandouille de Fadela Amara est enterré avant d'avoir vu le jour. Christine Lagarde essaie de masquer ses aveux : oui, la croissance ne sera pas de 2,25% en 2008. Cela fait 7 mois que tout le monde lui dit.
Jean-Marie Bockel, son collègue de la Coopération, qui a dû serrer la main de Kadhafi en Libye en juillet puis en décembre, s'impatiente.

Le gouvernement a ses objectifs pour 2008. On a appris que Brice Hortefeux devait trouver 26 000 immigrés à expulser. Michèle Alliot Marie réintroduit la police de proximité. Fillon abandonne la TVA sociale. Rachida Dati, bientôt auditionnée par la Justice, réussit à faire voter à l'unanimité une loi d'assurance pour les victimes (et on dit bravo. Et oui). Les franchises médicales sont en place et ça grince. Fillon plafonne la rémunération du Livret A à 3,5%. C'est vrai, il aurait pu rester discret. Les petits épargnants apprécieront. Déjà que les défiscalisations tous azimuts vont plomber les comptes sociaux... Les "partenaires sociaux" eux parviennent à un accord sur le nouveau contrat de travail (hors la CGT), après 4 mois de discussion. Heureusement, Dagrouik repère un loup, qui affaiblit cette bonne idée.

Malgré tout, les médias restent tranquilles. On commente l'actualité, on s'interroge. On ne chiffre jamais. On explique peu. On rigole quand le Président fait un bon mot. Une journaliste du Nouvel Observateur m'a justifié récemment le comportement de ses confrères : "il n'y a pas de pool de journalistes", pas de coordination. Dans une conférence comme celle du 8 janvier, "nous aurions dû nous concerter". Une question mal répondue à l'un aurait dû être reposée par un autre. C'est donc si difficile ?

Il est vrai qu'à gauche, les exemples ne sont pas fameux.


(Lire la suite?)
http://www.wikio.fr 0 commentaires Liens vers ce message blog



Sarkozy : 34 000 euros de frais de maquillage !

sarko_travelo_inrockLe détail des comptes de campagne des candidats à la présidentielle a été publié et il révèle un poste budgétaire  insolite par l'ampleur des sommes concernées : Nicolas Sarkozy a dépensé en frais de maquillage quelque 34 000 euros ! Ca fait beaucoup, même en sachant que la prestation a parfois été facturée jusqu'à 450 euros de l'heure : pour justifier ce prix-là, sa maquilleuse a sûrement dû exécuter un véritable travail d'artiste ! Alors, maquillé comme une voiture volée, le futur Président ? Les Inrocks avaient tout compris !

PS : Ségolène Royal a pour sa part dépensé encore davantage pour se faire maquiller, 51 000 euros en tout ! Ah, les femmes... ;-)

Posté par Olivier Bonnet à 13:24 - Insolite - Commentaires [13] - Rétroliens [0] - Permalien [#]






PANAFIEU MENT EN DIRECT

Françoise de Panafieu à l'émission Ripostes de Serge Moati sur France 5 ce dimanche 20 janvier 2008  : les tests ADN ? "J'ai voté contre".

Quelques secondes de flottement, un petit détour et boum, voilà que le bougre insiste... retour à la case départ !

"Je n'ai pas voté"...

 



Panafieu mensonge en direct


 









Publié dans Revue de presse

Commenter cet article

dissertation methodology writing 14/09/2009 11:13

Blogs are so informative where we get lots of information on any topic. Nice job keep it up!! ____________________dissertation methodology writing