Airs de campagne 10

Publié le par Pingouin

Doc Gynéco  nous explique d'une manière persuasive , pourquoi il soutient Sarkozy  ( Emission de Ruquier sur Fr 2 )

Doc Gynéco quitte On n'est pas couché


Doc Gynéco nous explique son livre .

Doc Gyneco s'énerve chez Ruquier (2)
envoyé par raphal1050



Tropicalboy

Tropicalboy

Poivre d'Arvor , sera t-il percutant ?  Est ce qu'il y aura de vrais débats ?  ou ...  des questions -réponses , et on passe à l'autre  , en clair Sarkozy aura t 'il toujours le mot de la fin ?  ....Réponse ce soir !

             Main-mise de la presse française par Sarkozy


Depuis 2002, Nicolas Sarkozy a placé des hommes à lui dans presque toutes les rédactions parisiennes, dans la presse écrite comme dans la presse  audiovisuelle

Le matin.ch.  27 janvier 2007

Les Français ne connaissent pas la société audiovisuelle ETC (Etudes, techniques et communication). Pourtant, ils ne cessent de voir ses productions à la télévision. C'est cette entreprise, appartenant à l'UMP, le parti de Nicolas Sarkozy, qui filme le candidat Nicolas Sarkozy et qui ensuite vend (ou  plus souvent donne) ses reportages aux chaînes de télévision françaises. «Le  plus grave, ce n'est pas que Sarkozy organise ses propres reportages, mais que
 les télévisions acceptent ce procédé car il leur fait économiser de l'argent», proteste un journaliste parisien sous couvert d'anonymat.

Pourquoi se gêner? La société ETC jouit d'une excellente réputation professionnelle, elle offre des images parfaitement maîtrisées, avec des caméras face à la tribune, sur les côtés, et survolant la foule. Nicolas Sarkozy a même organisé le retour de Cécilia, son épouse, au domicile conjugal.
Son photographe a pris soin de prendre les clichés à distance afin de faire croire qu'il s'agissait de photos volées par un paparazzi... Rien d'étonnant à cela. Comme le rappelle Frédéric Charpier dans son livre «Nicolas Sarkozy.

Enquête sur un homme de pouvoir» (1), l'actuel ministre de l'Intérieur avait imaginé un temps devenir journaliste.

Maire de Neuilly, dans la région parisienne, et président des Hauts-de-Seine, le département le plus riche de France, Nicolas Sarkozy courtise de longue date les patrons de presse, qui sont souvent ses administrés, comme autrefois Robert Hersant, propriétaire du Figaro et de 30% de la presse française, et aujourd'hui Martin Bouygues, le patron de TF1, dont le journal télévisé est
regardé par 8 millions de personnes. «Il est non seulement l'ami des patrons de presse, mais il est aussi l'ami des rédacteurs en chef et des chefs des services politiques qu'il appelle tout le temps au téléphone. Sarkozy s'est aussi constitué une cour de sans-grade qui espionnent pour lui à l'intérieur des rédactions, recevant en compensation des informations exclusives ou des promesses de promotion», raconte un enquêteur connu de la presse parisienne.

Le climat est devenu tellement étouffant que ce journaliste demande non seulement que son nom n'apparaisse pas, mais que son journal ne soit pas mentionné non plus. «Je suis contraint de me méfier de mes propres collègues», déplore-t-il. Ministre de l'Intérieur, à la tête de deux services secrets, la DST et les Renseignements généraux (RG), Nicolas Sarkozy est un homme tout-puissant. Alors que ses «amis» journalistes sont abreuvés de scoops sur la délinquance ou sur le terrorisme, les autres rédacteurs se retrouvent au pain sec: les policiers ne leur parlent plus. Pire, ils découvrent que les Renseignements généraux ne font pas seulement des enquêtes sur les collaborateurs de Ségolène Royal, la candidate socialiste, comme Bruno Rebelle, ancien directeur de Greenpeace. Mais qu'à l'occasion, ils s'intéressent aussi à la vie privée des rédacteurs un peu trop à gauche. «Un proche de Sarkozy vous appelle au téléphone et lâche le nom de votre maîtresse, menaçant de le faire savoir à votre épouse si vous ne devenez pas davantage conciliant avec le candidat de l'UMP», s'étrangle un journaliste du Figaro. Un proche de Sarkozy que Karl Laské, journaliste à Libération appelle carrément «le lanceur de boules puantes».

Le livre à charge intitulé «Nicolas Sarkozy ou le destin de Brutus» (2), écrit par plusieurs journalistes parisiens sous le pseudonyme de Victor Noir, s'est vendu à plus de 25 000 exemplaires. Il est réédité en livre de poche.

«On montre du doigt le magazine Le Point pour ses 10 couvertures consacrées à Nicolas Sarkozy ces derniers mois. Le problème, c'est que ces 10 couvertures ont bien vendu. Les journalistes qui ne sont pas sarkozystes ne peuvent pas reprocher ce choix journalistique à leur direction», souligne François Malye, président de la Société des rédacteurs du Point.

(1) Frédéric Charpier, «Nicolas Sarkozy. Enquête sur un homme de pouvoir», Editions Presses de la Cité, 304 pages

(2) Victor Noir, «Nicolas Sarkozy ou le destin de Brutus», Editions Denoël, 306 pages

LE NOUVEAU NAPOLEON  EN PHOTO GEANTE  AU SIEGE DE CAMPAGNE ( PARIS 10 e ) .. OU LE CULTE DE LA PERSONNALITE


La photo qui pourrait orner nos avenues , à l'instar  de celles  bien connues dans les avenues dictatoriales

 Que la lumière fût ! .. le guide suprême  ! ..Bruits de bottes liberticides ... Vous voulez la France d'Après ?  .. Vive la France d'Après ! ..

 


Et pour ceux qui doutent de cette photo , installée au PC de campagne de Sarkozy , une vidéo, sur laquelle on l'aperçoit dans l'escalier , lors d'une réunion de blogueurs UMP


les blogueurs au QG de campagne de NS
envoyé par Real-JaP


Les stratégies et techniques employées pour la manipulation de l'opinion publique et de la société


                                    INFOKIOSQUE


                                                   REPUBLIQUE MONARCHIQUE

Le magazine CAPITAL n° 185 de Février déballe la face cachée du couple Chirac dans leur "chateau elyséen".

21 personnes au cabinet de Bernadette Chirac. La première dame de France dispose d'aprés l'enquête de CAPITAL - de 6 secretaires et de  deux chauffeurs personnels. Elle loge dans l'aile est du palais. Elle s'est fait aménager un appartement dans cette aile. ... 260m2 ...rien que pour elle !


                                                 POUR CAUSE D'ELECTIONS  !

«L' Enquête Emploi» 2006 de l?INSEE  ne sera pas publiée en Mars , comme les autres années , mais est reportée à l'automne ... en fait çà correspond pas tellement  aux chiffres du gouvernement ... l?Insee aurait obtenu des «résultats calamiteux» établis selon les normes du Bureau international du travail (BIT). Le chômage ne serait pas descendu à 8,7% de la population active mais se stabiliserait à 9,2%, soit le chiffre d?avril/mai 2006....

Mais peu importe , on sait de toute façon , que les statistiques mensuelles , ne refletent pas la réalité  du chômage ne prennant en compte que la catégorie 1 ...  L'ensemble des catégories ( 8 au total  )  fait apparaitre  un doublement des chiffres  (  il y a en France  Plus de 4 millions de chomeurs , sans compter les 1, 3 millions de Rmistes , ( qui sont en nette progression , à cause des radiations )

                                           LIBERATION



                   La rupture tranquille sous influence américaine


La nouvelle n'a pas fait grand bruit et pourtant elle est révélatrice de la « méthode Sarkozy ». Il ne s'agit plus de poser maladroitement au côté de Bush pour la postérité, mais de laisser les stratèges américains s'occuper  de l'avenir de la France.

Nicolas Sarkozy a demandé au Boston Consulting Group (BCG), une société  américaine de conseil en stratégie, de participer à l'élaboration de son  programme économique.

Cette société possède des bureaux partout dans le monde, y compris en  France. Cette internationalisation permet aux USA de peser sur l'économie  mondiale en fixant les normes (ce qu'il faut penser) en matière de management et d'économie : un ultralibéralisme qui ne trouve pour limite que les intérêts américains.

Car le BCG ne cache pas sa nature et ses objectifs. Comme l'indique le site web du BCG à Bruxelles, « il n'y a aucune limite à l'influence des consultants du BCG ». Et le BCG a pour philosophie (idéologie ?) la « rupture » (tiens donc !) avec l'ensemble des modèles sociaux au profit... du profit.

             http://www.agoravox.fr:80/article.php3?id_article=16466


                                           Encore un soutien de SarKO  !


Steevy UMP
envoyé par dailyboudu

                                          

                                    SANS OUBLIER ......






Publié dans Actualités

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article